05 Jul 2017

Antoinette fouque - les éditions des femmes

Communication institutionnelle
Photo Antoinette Fouque - Les éditions des femmes

Antoinette Fouque, la femme de lettres

Elle lance sa société d'édition, appeléeLes Editions des femmes au tout début des années soixante-dix. Les Librairies des femmes sont inaugurées au même moment. Les Editions des femmes permettent à Antoinette Fouque de défendre la création féminine. Espaces d’échanges, les librairies ouvertes par l'écrivaine sont ouvertes de 11 heures à minuit. Antoinette Fouque s'est rendue compte à quel point les femmes tiennent une place mineure dans le milieu de l’édition en fréquentant les milieux intellectuels de la capitale.

Antoinette Fouque, de la cité phocéenne à la capitale

Elle passe une enfance tranquille dans la cité phocéenne. Antoinette Fouque est confrontée aux problèmes qu’une femme rencontre lorsqu’elle assume ses fonctions d'épouse et de maman alors qu'elle exerce un métier quand elle est maman en 1964. La cité phocéenne a vu naître cette grande militante en 1936. Antoinette Fouque fait en premier lieu ses études à Aix-en-Provence puis rejoint la capitale. La Marseillaise est encore étudiante lorsqu'elle rencontre son mari.

Antoinette Fouque s’engage pour Aung San Suu Kyi face à la dictature militaire en Birmanie. Elle s’éteint en 2014. Elle avait auparavant reçu les plus prestigieuses décorations du pays. La militante participe à des conférences au siège des Nations Unies mais aussi partout dans le monde pour promouvoir la cause des femmes. Tous les combats pour les droits des femmes ont été soutenus par Antoinette Fouque.

Antoinette Fouque n'était pas vraiment en accord avec la philosophe Simone de Beauvoir et ce qu'elle défend dans "Le deuxième sexe". En 2013, elle dirige l'écriture du livre "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel met en lumière quarante siècles de création des femmes. La féminologie, Antoinette Fouque l'explique au fil de plusieurs essais sortis entre la fin des années 80 et le début des années 2010.

Au moment des 200 ans de la déclaration des droits de l’homme, Antoinette Fouque lance l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie. Le notion de parité représente l'une des grandes luttes du mouvement AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie). La militante siège au parlement européen de 1994 à 1999, après s'être présentée avec les radicaux de gauche. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie lancée à l'initiative d'Antoinette Fouque est plus que jamais active et appuye la gauche, qui relaie le combat des femmes..